Le Synnov, l’innov’acteur – Portrait du magazine J3e

Le mot « progrès » est tombé en désuétude, l’usage veut désormais que l’on parle « d’innovation ». En la matière, peut-être à rebours des préjugés, la France tire plutôt bien son épingle du jeu. Le pays, qui a su favoriser l’émergence d’un vivier d’entreprises créatives grâce notamment à ses 71 pôles de compétitivité, est régulièrement classé dans le trio de tête des nations qui déposent le plus de brevets, et l’Île-de-France est le troisième pôle mondial en innovation après la Californie et Londres. De quoi se réjouir. Le Synnov (Syndicat de l’Innovation), « vigie de l’innovation », en accompagnant et favorisant le rapprochement de l’ensemble des acteurs de l’écosystème, participe activement, de fait, au développement de la créativité dans le monde de l’entreprise.

Retrouvez le portrait du SYNNOV dans l’édition du magazine J3E

Innovation et compétences - SYNNOV

Innovation et compétences : réconcilier l’entreprise et l’enseignement

Le SYNNOV, syndicat de l’innovation, a organisé la première édition de ses « dîners de l’innovation », au Sénat, le 6 mars 2018. Les échanges ont porté sur la dynamique de l’innovation, les rapports entre le monde de l’entreprise et le monde académique, ainsi que sur l’évolution des compétences.

Quelle dynamique de l’innovation ?

La période actuelle se caractérise par un foisonnement d’innovations, de start-up et de financements. Pour Franck Gryson, Président de Business Index, « la bonne alchimie de l’innovation, c’est d’associer de la créativité, de l’ingéniosité et de l’entrepreneuriat. » En évitant, si possible, le carcan de réglementations trop contraignantes susceptibles de freiner cette dynamique positive de l’innovation. Philippe Adnot, Sénateur de l’Aube, reconnaît que « c’est lorsque l’on conquiert des parts de marché que l’on crée de l’emploi, pas avec des solutions administratives ! » Ainsi que par une approche qui privilégie le « Test and Learn » pour innover. « On affirme souvent que la France ne tolère pas l’échec mais c’est de moins en moins vrai« , avance Bernard Hodac, Président et fondateur d’Osmos Group et Président du SYNNOV.

Lire la suite