« Corporate Hacking », retour sur le 22ème Rendez-vous de l’innovation du SYNNOV !

Pour son 22ème Rendez-vous de l’innovation, le SYNNOV a choisi d’aborder le thème du « Corporate Hacking ».

En effet, accentué par les phénomènes de digitalisation, les organisations souffrent plus que jamais d’un manque d’agilité. Les maux sont nombreux : hiérarchies rigides, process d’innovation et de décision longs et complexes, démotivation des salariés, etc. L’engouement autour des start-ups témoigne de cet intérêt. Nombreux rêvent de changer les choses.

Lors de cette conférence petit-déjeuner, Marie-Noéline Viguié, l’une des co-auteurs du livre « Makestorming, le guide du corporate Hacking » publié aux éditions Diateino, nous a fait le plaisir de partager avec nous ses conseils et sa vison.

 

Nous avons ensuite pu échanger et débattre en présence d’invités de choix :

  • Fabrice Poussière, Porte Parole et Co-fondateur de l’association « les Hacktivateurs ».
  • Robert Plana, Director Innovation and Ecosystem @GE Digital.
  • Olivier Dario, Business Innovation Manager @Michelin

 

A retenir, les grands principes du corporate Hacking :

#1 – L’union fait la force

On le sait, mais on l’a oublié … Les sociétés sont tellement « silotées » que les individus ne comprennent plus le métier des autres, le sens de leur travail et pourquoi ils sont ensemble. Travailler en réseau, stimuler l’intelligence collective, créer des biens communs, réunir tous les acteurs, s’ouvrir sur l’extérieur, tant de choses à remettre au cœur des priorités.

#2 – La désobéissance pour bien faire

Ne subissez pas votre travail et les arbitrages … Osez pour retrouver la fierté du travail bien fait !

#3 – L’action plus que le plan d’action

Le corporate hacker n’a pas l’ambition mais le réalisme d’un projet … Acceptez l’imperfection et passez à l’action pour faire primer le réel sur la théorie. Avancez en mode agile pour atteindre la perfection.

#4 – « Qui fait quoi ? » plutôt que « Qui-est-qui ? »

Chaque membre d’une équipe doit choisir un rôle et faire primer les compétences sur les connaissances. Peu importe le niveau hiérarchique, accordez votre confiance et développer les compétences en permanence.

#5 – A grand pouvoir, grandes responsabilités

Être plus libre, c’est aussi être plus responsable. Rester ambitieux et ne craigniez pas les désaccords pour conserver l’ambition de créer des ruptures.

Plusieurs échanges ont eu lieu ensuite avec les invités dans la salle. Une question a été clairement posée sur le chapitre Ressources Humaines : le middle management est-il un frein ou un accélérateur pour l’innovation ? Ce thème sera repris prochainement lors d’un nouveau Rendez-vous de l’innovation.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *